Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 21:49

vautier.pngA l’occasion des 50 ans de l’indépendance de l’Algérie, une soirée spéciale sera organisée en son honneur et avec sa présence.

René Vautier, résistant, figure du cinéma engagé et anticolonialiste s’est toujours efforcé de mettre « l’image et le son à disposition de ceux à qui les pouvoirs établis les refusent ». Il sera fait à l’occasion de cette soirée, Citoyen d’Honneur de la ville de Stains.

René Vautier a réalisé en 1957 " L’Algérie en flammes" dans les maquis du F.N.L., avant de devenir directeur du Centre audiovisuel d’Alger qu’il crée en 1962, où il forma de nombreux réalisateurs, et aussi responsable de la formation de réalisateurs au Sahara.

En 1950, il réalise son premier film "Afrique 50", qui était une simple commande de la Ligue de l’enseignement destinée à mettre en valeur la mission éducative de la France dans ses colonies. Sur place, il décide de témoigner d’une réalité non commandée, le film sera interdit pendant plus de quarante ans. Ce sera le premier film anticolonialiste français, chef-d’oeuvre du cinéma engagé, qui lui vaudra 13 inculpations et une condamnation de prison.

3 Films de René Vautier seront diffusés lors de cette soirée :

"Peuple en Marche"
Sous l’égide de René Vautier, de jeunes cinéastes algériens braquent librement leurs caméras sur le passé, le présent et aussi l’avenir qu’ils rêvent de l’Algérie.


"Déjà le sang de Mai ensemençait Novembre"
Descriptif très documenté sur la période pré-coloniale en Algérie, les massacres de Setif, la politique française dans les colonies et sur Albert Camus.

"Techniquement si simple
"
Un technicien coopérant se remémore son «travail technique» lorsque, durant le conflit algérien, il installait des mines qui tuent encore de nombreux civils.

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI - dans VILLE DE STAINS
commenter cet article

commentaires