Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 16:11
1 ère victoire pour le budget de la commune !

Si en novembre dernier, Stains fut la seule ville à fermer les portes de l’Hôtel de ville, cette fois il en sera autrement. Le succès de cette grève organisée par le maire a en effet connu un vibrant écho au sein du département et dans la presse nationale. À tel point que plusieurs autres mairies ont décidé de se mettre aussi en grève jeudi 22 janvier (notamment Saint-Denis, Aubervilliers et Montreuil pour le département). Le maire Azzédine Taïbi peut donc se féliciter d’avoir initié ce mouvement de grève contre la baisse des dotations budgétaires de l’État aux collectivités.
Face à la fronde des élus locaux de Stains et d’autres communes dès l’annonce de ses nouvelles coupes dans le budget des collectivités, l’Assemblée nationale a été contrainte à la mi-octobre d’adopter, en plus de ces diminutions, un amendement, prévoyant une aide de 423 millions d'euros aux investissements des collectivités liés à la transition énergétique et aux communes urbaines et rurales les plus pauvres. « C’est une première victoire, assure-t-on en mairie. Stains a été partiellement entendue en obtenant une hausse de la dotation de solidarité mais le compte n’y est pas. La bataille doit continuer ! »

Une perte de 3 millions d’euros
L’Hôtel de ville sera donc fermée au public de 8 h 30 à 12 h 30. Mais les élus ceints de leurs écharpes tricolores s’activeront devant les grilles de l’Hôtel de ville pour rencontrer la population.
Interrogé par plusieurs médias lors de la première grève, le maire avait vigoureusement dénoncé « l’effet catastrophique de la baisse de la dotation dans nos villes ». « Elle va toucher directement les populations, avait-il souligné. La commune devrait perdre 3 millions d'euros d'ici à 2017, sur un budget de 51 millions d'euros. C'est l'équivalent du fonctionnement d'un centre municipal de santé. »
Rappelons que les dotations budgétaires versées par l'État aux collectivités territoriales baisseront de 11 milliards d'euros à l'horizon 2017, à un rythme régulier de 3,7 milliards par an. Cette baisse drastique avait suscité l’ire de nombreux élus locaux, en particulier les maires communistes de Seine-Saint-Denis, qui n’ont eu de cesse d’alerter sur la situation de leur ville qui ont des besoins spécifiques et dépendent plus que d'autres des aides de l'État. D’ailleurs, ces édiles s’étaient constitués en collectif sous la bannière « Les plumés de l’austérité se rebiffent ». Ce groupement est à l’origine d’une série d’initiatives contre l’austérité dont une marche avec les habitants suivi d’un rassemblement, le 13 décembre dernier, devant l’Assemblée nationale.
À la fin décembre 2014, un autre collectif est né à Stains. Il s’agit cette fois d’un collectif de citoyens qui organisera ce samedi 24 janvier 2015 une marche dans les rues du centre-ville. De son côté, le maire a d’ores et déjà annoncé qu’il marchera aux côtés des Stanois.

Lynda Zerouk, 7 jours à Stains n°815

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI
commenter cet article

commentaires

Scamps frederic 26/07/2015 15:59

La victoire est dans nos mains developpons la ! Azzedine est un gagnans il s en donne les moyens on a rien s en rien, on lache rien, la victoire est dans l effort et ils ne l enleverrons pas, bien acquis profite toujours.

Dione 26/01/2015 16:43

Voilà se que font vos élus fonds de gauche , ils se battent pour le maintien du services publics , ils mobilise pour dire non aux politiques d ' austérité , se sont des elus de proximité ,des stanois des vrai
Les stanois doivent êtres fiers de leurs choix , , nombres de ville aimerai avoir un maire qui fait de la politique progressiste avec une équipe qui as un seul mot d ' ordre travaillé pour améliorer la vie de l ' ensemble des stanois et de notre territoire .