Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 16:26

Communiqué d’Azzédine TAIBI

Conseiller général

Vice-président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Pour Stains et les Stanois (es) : Une aide importante du Conseil général dans le cadre du Plan de rattrapage des équipements sportifs de la Seine-Saint-Denis

Ce matin lors de la séance du Conseil général, j’ai présenté le rapport qui confirmait l’engagement du Département à hauteur de 12, 5 millions d’euros sur 5 ans afin d’accompagner les projets retenus par le plan de rattrapage annoncé par l’Etat en 2011 qui contribuera à améliorer le patrimoine sportif vieillissant et insuffisant, mais aussi à améliorer les conditions de pratique et d’intensifier l’usage de certains espaces sportifs existants.

Adopté à l’unanimité, je me réjouis de cette bonne nouvelle pour Stains et pour la Seine-Saint-Denis.

La situation des équipements dans notre territoire est une injustice faite à la Seine-Saint-Denis, une de plus, et c’est pour combler ce retard dont il porte une grande responsabilité que l’Etat avait lancé un plan d’urgence des

équipements sportifs pour la Seine-Saint-Denis.

Ce plan de rattrapage bénéficiera à 34 communes de notre département et concernera 74 projets.

Pour tous les acteurs du sport de ce département, il était évident que le déficit constaté en nombre d’équipements sportifs en Seine-Saint-Denis, le déséquilibre territorial ainsi que leur vieillissement et leur inadaptation nécessitaient un plan ambitieux et travaillé avec l’ensemble des partenaires, à la hauteur des réalités et des enjeux.

Mais il convient aussi de préciser que, malgré ce plan de rattrapage, la totalité des déficits quantitatifs et qualitatifs en matière d’équipements sportifs ne seront pas pour autant corrigés : Si nous voulions être au même niveau d’équipements sportifs par habitant au niveau régional, il faudrait en construire près de 4000.

Ma volonté politique forte est de favoriser l’accès au sport pour toutes et tous avec le souci de rester en phase avec les besoins exprimés par les acteurs du territoire. Les activités de sports et de loisirs sont plus que jamais dépendantes d’espaces de pratiques de qualité, accessibles, adaptés et fonctionnels.

Elaboré conjointement de façon inédite par les services de la Préfecture, les services du Conseil général et le mouvement sportif, Après concertation avec les services départementaux et le Comité Départemental Olympique et Sportif 93 (CDOS 93), Il a été proposé que ce plan permette la couverture de terrains de tennis, la transformation de terrains en herbe ou en schiste en terrains synthétiques et la rénovation de gymnases.

A Stains, ce sont 3 projets qui seront aidés dont celui de la transformation du terrain mixte en synthétique au stade Roland Watel, puis ceux de la couverture des cours de tennis et du gymnase Léo Lagrange, dans les mois à venir. Trois importants projets qui seront soutenus à hauteur de près d’un million d’euros.

A la tâche depuis plusieurs années sur ce dossier, j’avais interpellé par courriers, les ministres Douillet et Jouhanno à l’époque pour les alerter des risques de la baisse de l’enveloppe initiale de 20 millions à 15 millions, je regrette, que ce plan ait vu son enveloppe réduite de 20 à 15 millions d’euros et que cette baisse ait été maintenue par notre nouvelle Ministre malgré l’intervention du Président Stéphane Troussel.

Pour ma part, je considère cette décision injuste car elle creuse davantage les inégalités et qui bafoue, une fois encore, le principe de solidarité nationale! Les villes les plus en difficultés comme Stains, espéraient obtenir de la part de l’Etat un cofinancement à hauteur de 50 % comme proposé initialement dans la première enveloppe.

Quant à lui, le Département a fait le choix de la justice sociale et de la solidarité en s’engageant à hauteur de 12,5 M€ sur 5 ans, malgré le moratoire sur les investissements. Pour ne pas compromettre les projets dont les habitants ont tant besoin, le Département a décidé de fixer la priorité à l’accompagnement des villes les plus en difficultés, dont Stains fait partie, de façon différenciée. C’est un choix d’intervention ambitieux et solidaire.

J’ai proposé que nous soutenions plus fortement les communes les plus en difficulté avec la décision de majorer l’intervention départementale pour 12 communes sur 40 choisies à partir de 3 critères combinés: le potentiel fiscal par habitant en 2011, le revenu médian des ménages des communes en 2011 et le ration d’équipements sportifs pour 10 000 habitants.

Il était urgent de mobiliser des moyens et des ressources pour contribuer au rééquilibrage afin que les habitants de notre département puissent enfin jouir d’un égal accès à des pratiques diverses. Sans doute plus qu’ailleurs, notre département a besoin d’une pratique sportive soucieuse du développement des enfants et des jeunes avec des équipements qui offrent de bonnes conditions de pratique. Nous y travaillons …

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI
commenter cet article

commentaires