Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 11:12

Le 29 septembre 2011, le Conseil municipal de Stains a émis un avis défavorable au Plan Stratégique Régional de Santé. Cet avis était motivé par l’absence de moyens alloués aux priorités fléchées par l’Agence Régionale de Santé. Si le Plan stratégique régional de santé souligne les inégalités territoriales de santé que connaît la région, aucune réponse n’est apportée à cette situation du fait des contraintes budgétaires empêchant toute capacité d’évolution des réponses aux besoins de notre population. »

 

En effet, il était clairement constaté, dans le diagnostic sanitaire du Plan Stratégique Régional de Santé, que les indicateurs sanitaires s’étaient aggravés considérablement depuis 25 ans, dans le Département de la Seine Saint Denis ; que de nombreux foyers renonçaient désormais aux soins faute de moyen ; que la précarité, les inégalités socio-économiques, le chômage, l’emploi précaire, les problématiques liées à l’accès au logement, à l’insalubrité des logements ou à leur caractère indigne, la présence de plus en plus nombreuse de population Rom vivant dans des conditions sanitaires déplorables étaient autant de réalités qui favorisaient la dégradation de l’état de santé de notre population.

 

De plus, le Département de la Seine-Saint-Denis est sous-doté en infrastructures de santé publique et très frappé par une désertification médicale et paramédicale. La densité d’omnipraticiens libéraux y est plus faible que la moyenne nationale (87 pour 100 000 habitants contre 99) et présente de fortes inégalités de répartition : 119 à Paris contre 69 en Seine-Saint-Denis.

 

Si le Conseil municipal s’était félicité, en septembre dernier, que les priorités défines par le Plan Régional de Santé proposaient des solutions pour répondre aux difficultés sanitaires de notre population, le manque de moyens évident pour y parvenir ne lui avait pas permis d’emettre un avis favorable. Les craintes exprimées lors de cette séance du Conseil Municipal s’avèrent aujourd’hui vérifiées. Plusieurs établissements médico-sociales stanois ou qui accueillent des habitants de notre Ville sont menacées par les mesures de restriction budgétaire décidées par l’Agence Régionale de Santé.

 

Les difficultés financières que connaissent aujourd’hui notamment le Centre Hospitalier de Saint-Denis et l’Externat Médico-pédagogique Henri Wallon révellent les restrictions budgétaires imposées par  l’Agence Régionale de Santé sont réelles et pénalisent encore plus durement nos populations.

 

Effectivement, l’hôpital Delafontaine a vu son budget amputé, dans un premier temps, de 2,8 millions d’euros. Ces restrictions budgétaires ont soulevé un mouvement de protestation qui a contraint l’Agence Régionale de Santé à débloquer une partie des fonds gelés à hauteur de 950 000 euros.Si ce premier recul de l’Agence Régionale de Santé est un premier pas, la perte de financement reste importante pour le Centre Hospitalier de Saint-Denis. Alors qu’il accueille des patients de plus en plus précaires, que son activité a augmenté de 20% en trois ans et que de nouveaux services viennent d’ouvrir pour mieux répondre aux besoins des populations (médecine gériatrique, unité d’aval d’urgence, soins paliatifs, unité cognititivo-comportementale…), le Centre Hospitalier de Saint-Denis va certainement être contraint de reduire ses effectifs et par conséquent le service rendu à la population. C’est inadmissible et complétement contradictoire avec les objectifs affichés par l’Agence Régionale de Santé.

 

 

L’Association « Les Enfants Inadaptés et Leur Amis » qui administre deux établissements médico-sociaux à Stains nous alerte également sur les difficultés financières de l’externat médico-pédagogique Henri Wallon. Cet établissement présente, en effet, un déficit cumulé de 97 951,14 euros du fait de la non revalorisation, depuis plusieurs années, du coût d’accueil par enfant et par jour. Pourtant, l’autorité de tutelle, (hier le Préfet, aujourd’hui l’ARS) a été plusieurs fois déjà tenue, par le Tribunal inter régional de la tarification sanitaire et sociale, de rattraper ces déficits. C’est l’obligation légale décidée par un Tribunal qui n’est toujours pas respectée.

 

Avec son Centre Municipal de Santé, la Ville de Stains est fortement engagée pour favoriser l’accès au droit à la santé à l’ensemble de sa population. La signature, cette année, d’un Contrat local de Santé avec l’Etat y participe.  

 

 

 

Délibération du Conseil Municipal du 28 juin 2012        Dossier N°

 

OBJET : La ville de Stains demande à l’Agence Régionale de Santé de débloquer des financements suffisants pour les établissements médico-socio du terriotire notamment l’Externat Médico-pédagogique Henri Wallon et le Centre Hospitalier de Saint-Denis.

 

Réf. : Cabinet du Maire et des élus

 

LE CONSEIL MUNICIPAL, après en avoir délibéré,

A                                                              

 

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, et notamment l’article L.2121-29,

 

Considérant les coupes budgétaires décidées par l’Agence Régionale de Santé pour l’Hopital Delafontaine qui mettent en cause son équilibre économique et aménerait le Centre Hospitalier de Saint-Denis à reduire ses effectifs et, par voie de conséquence la prise en charge des patients,

 

Considérant que le déficit budgétaire constaté dans le compte administratif de l’externant Henri Wallon géré par l’association « Les Enfants Inadaptés et Leur Amis » n’est que la résultante du manque de moyens alloués à l’établissement par l’Agence Régionale de Santé,

 

Considérant les engagements politiques de la Ville de Stains en faveur du droit, pour tous, à la santé et aussi du droit à l’intégration des personnes en situation de handicap,

 

Considérant la dégradation des conditions sanitaires de notre population constatées dans le diagnostic sanitaire établit par le Plan Stratégique Régional de Santé,

 

Considérant que les objectifs définis par le Plan Régional de Santé en particulier sur le rôle central des services hospitaliers et la nécessité d’assurer une prise en charge globale des difficultés liées aux handicaps en lien avec les structures médico-sociales,

 

 

ARTICLE 1:

La Conseil municipal demande que l’Agence Régionale de Santé attribue à l’Hôpital Delafontaine des financements suffisants pour assurer son fonctionnement et son développement au service de la population du territoire,en commencant par rétablir la dotation de 2,8 millions d’euros pour permettre de maintenir les 40 postes menacés,

 

ARTICLE 2:

Le Conseil municipal demande que l’Agence Régionale de Santé rembourse l’association « Les Enfants Inadaptés et Leur Amis », administratrice de l’EMP Henri Wallon du déficit de 97 951,14 euros et revalorise, dès cette année, le coût journalier d’accueil, comme cela a été préconisé par le Tribunal inter régional de tarification sanitaire et social, depuis de nombreuses années,

 

ARTICLE 3 :

Le Conseil municipal de Stains souhaite que les engagements et priorités définis par le Plan Régional de Sante soient assortis de moyens suffisants pour répondre aux besoins sanitaires de la population du territoire.

 

 

 

Fait et délibéré en séance, les jour, mois et an ci-dessus.

 

Ampliation de la présente délibération sera adressée à :
         - Monsieur le Président de La République française

- Monsieur le Premier Ministre,
         - Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé,

- Monsieur le Directeur Général de l’Agence Régional de Santé d’Ile De France,

- Monsieur le Président de la communauté d’Agglomération Plaine Commune,

- Monsieur le Président de l’Association « Les Enfants Inadaptés et Leur Amis »,

- Madame la Directrice du Centre Hospitalier de Saint-Denis,

- Monsieur le Président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Saint-Denis.

 

 

 

 

                                                                           LE MAIRE,


                                                                                  Michel BEAUMALE

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI - dans VILLE DE STAINS
commenter cet article

commentaires