Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 18:06

 

                                                                                               Le 14 février 2012

 



Monsieur Frédéric  MITTERAND


Ministre de la culture et

de la communication

 

Palais Royal

3 rue de Valois

75001 PARIS



Monsieur le Ministre,

 

Permettez-nous de vous faire part de notre effarement en apprenant la décision de la DRAC Ile de France de ne pas renouveler le conventionnement avec la compagnie « Studio Théâtre de Stains ».

 

Cette décision nous paraît totalement incompréhensible sur le plan strictement culturel. Le STS conventionné depuis 1985 n’a jamais failli à ses engagements. Bien au contraire, son audience, la reconnaissance de son action et la qualité de celle-ci, n’ont cessé de grandir et ce, bien au delà des limites communales. 

Vous n’ignorez pas, Monsieur le Ministre, que le STS a fait le choix courageux de résider dans une des villes les plus pauvres de la Seine-Saint-Denis, une ville où le revenu mensuel moyen par habitant est de 967€ alors qu’en région Ile de France il atteint 1788€. Dans une ville qui consacre pourtant plus de 7 % de son budget à l’action culturelle !

 

Le STS est véritablement ancré sur ce territoire défavorisé avec un public, véritablement populaire, qui remplit la salle à chaque représentation. Et chaque fois que le STS se produit ailleurs, en province, au festival d’Avignon, voire à l’étranger, les stanois en sont fiers car le STS donne de leur Ville une image valorisante qui contrebalance les clichés stigmatisants.

 

La signature du premier accord cadre préalable à l’élaboration d’un contrat de développement territorial, le 16 janvier dernier avec Monsieur le Premier Ministre, nous a donné beaucoup d’espoir puisque ce futur CDT porte sur le projet de « territoire de la culture et de la création ». « Ce projet doit mobiliser tous les acteurs culturels du territoire » déclarait à cette occasion Monsieur le Premier Ministre et il ne fait aucun doute, pour nous, que parmi les nombreux acteurs culturels du territoire de Plaine Commune, le Studio Théâtre de Stains fait dans l’excellence.

 

Vous-même, Monsieur le Ministre, lors de l’inauguration des nouveaux locaux de la DRAC Ile de France, vous déclariez « le projet du Grand Paris représente un formidable enjeu  de développement urbain, architectural, culturel et social. La politique culturelle a toute sa place dans cette grande ambition pour l’aménagement du territoire francilien » et vous avez souligné fort justement l’intérêt « d’inscrire la culture dans les enjeux de cohésion sociale, notamment à l’attention des quartiers sensibles et des population éloignées de l’offre culturelle ».


Pourquoi dès lors « couper les vivres » au Studio Théâtre de Stains ?  Quelle est la logique territoriale qui peut conduire à une telle décision ? Devrions-nous comprendre que sur l’autel de l’austérité, au nom du désendettement de l’Etat, doivent être sacrifiées les compagnies qui œuvrent dans les banlieues populaires quitte à aggraver l’exclusion et la ghettoïsation sociale ?

Vous, Monsieur le Ministre, qui attendez « des organismes du spectacle vivant qu’ils s’investissent davantage dans la lutte contre l’exclusion », vous qui appelez les DRAC a « faire en sorte que l’offre culturelle puisse trouver un public plus large et plus diversifié… dans une société parfois fragmentée, dans une société où la tentation du repli, parfois même du ghetto culturel, affleure trop souvent …», vous ne pouvez pas accepter que le sort d’une compagnie théâtrale soit tranché par des considérations comptables. Nous ne pouvons et nous ne voulons le croire.

 

Pour notre part, nous ne pouvons nous résigner à ce que le Studio Théâtre de Stains perde le soutien de l’Etat et soit ainsi contraint à réduire son activité à un moment où nous nous engageons dans un formidable défi de développement territorial avec tous les acteurs culturels. Nous vous demandons, Monsieur le Ministre, de bien vouloir nous recevoir dans les meilleurs délais possibles pour défendre auprès de vous une cause qui nous paraît noble et juste, celle du droit à la culture pour nos concitoyens.

 

Nous  vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

 

Michel BEAUMALE

Maire de Stains

Vice-président de Plaine Commune

 

Azzédine TAIBI

Adjoint au Maire délégué à la Culture

Vice-président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

 

Marie-George BUFFET

Députée

Ancienne Ministre

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI - dans VILLE DE STAINS
commenter cet article

commentaires

coco 16/02/2012 10:51


Bien sûr que je soutiens le Studio Théâtre. Je suis tellement en colère que l'on retire......Et une de plus..... La subvention attribuée à la culture pour tous.. Une culture si importante dans
nos banlieues.


Il est tellement important que l'on préserve la culture dans nos banlieues. D'ailleurs celle-ci est si riche d'émotions, de rires, de larmes de joie, de partage, de mots vrais et forts de vie.
Des mots qui viennent du vécu de nos acteurs, de nos jeunes.


Alors pourquoi supprimer ce qui fonctionne à merveille et nous offre tellement de rêves, de voyages à l'intérieur de nos âmes, de nos coeurs.....Oui je suis vraiment en colère. Battons nous TOUS
ENSEMBLE afin de préserver le Studio Théâtre.


ENSEMBLE - SOLIDAIRES....NOUS VAINCRONS...PAROLES DE COCO


QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS....AVEC NOUS