Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 22:34

3000863191 1 3 vtQjNNvcDepuis plusieurs jours les organisations syndicales de la RATP ont exprimés leurs vives inquiétudes sur la privatisation du réseau de bus.

Une délégation syndicale avait été reçue pour faire entendre leurs revendications et arguments, qui commencent, semble t-il, à convaincre et faire évoluer le débat.

 

Le règlement européen OSP (obligation de service public) et la loi ORTF de 2009 (relative à l’organisation et la régulation des transports ferroviaires) ont profondément modifié l’organisation des transports : elle exige la mise en concurrence de toute nouvelle ligne de transport, tout en pérennisant les droits de lignes existantes pour les bus, tramways et métros, respectivement jusqu’en 2024, 2029, et 2039.

 

Un aspect n’est cependant pas traité par la loi : la question des restructurations de lignes. Il y a là un flou juridique et l’enjeu principal  se situe à ce niveau : doit-on considérer les restructurations de lignes comme des nouvelles lignes ou comme des lignes existantes ? La réponse est essentielle pour la RATP, entreprise publique, opérateur historique, majoritairement présente sur le réseau francilien.

 

Les Tzen, nom utilisé par le STIF (syndicat des transports Ile de France) pour désigner des bus à haut niveau de service, ne doivent pas être la porte ouverte et le prétexte à cette privatisation.  Les élu-e-s du Front de Gauche qui siègent au STIF ont déjà affirmé que les Tzen 3 et 5 allaient circuler majoritairement sur des lignes existantes de la RATP, et qu’il ne s’agissait pas donc pas de créations de lignes. En aucun cas, la mise en concurrence ne doit donc être appliquée, la RATP doit être l’exploitant de ces lignes afin de garantir le service public.

 

La gauche dans son ensemble doit prendre conscience de cet enjeu et des conséquences pour la suite de l’ensemble du réseau de surface (150 lignes sur 351 seraient concernées). Ne mettons pas le doigt dans l’engrenage de la libéralisation d’autant que les grands groupes privés, tels que Véolia Transdev, Deustche Bahn Arriva… sont aux aguets pour investir le marché francilien.

 

Le danger est grand : tous les exemples montrent que la privatisation des transports est synonyme de dégradation du service pour les usagers (maintenance, sécurité, tarifs…) et des conditions de travail des salarié-e-s.

 

A Stains, le réseau de bus est bien evidemment concerné par ce risque de privatisation et déjà de nombreux Stanois m'ont alerté sur divers dysfonctionnements, par exemple la diminution de la fréquence des bus...

J'ai décidé en tant qu'adjoint au Maire en charge des Transports, d'interpeller prochainement la RATP sur ce sujet.

 

Azzédine TAIBI. 

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI - dans VILLE DE STAINS
commenter cet article

commentaires