Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 10:50

Communiqué d'Hervé Bramy

 

HBJe n’aurais pas à corriger mon intervention lors de la séance du conseil général de ce jeudi 31 janvier 2013, puisque qu’il n’y en a pas eue. Le Président du Conseil général n’a pas souhaité me donner la parole suite à l’intervention du Vice-Président en charge du développement territorial sur le Schéma Directeur Régional d’Ile-De France (SDRIF). La jugeait-il inutile ? Trop dérangeante ?

 

Cette attitude m’a donc conduit à ne pas participer au vote de la délibération relative au SDRIF. Si on m’avait donné la parole voilà ce que j’aurais dit :

 

« Monsieur le Président, mes chers collègues,

 

Deux courtes remarques sur le contenu de l’amendement proposé au sujet du devenir du site de PSA Aulnay et sur les propos de « mon collègue » Gérard Ségura.

 

Ecrire que le Conseil Général propose soit le maintien du site, soit sa ré-industrialisation n’est pas assez précis. Je propose la formulation suivante : « maintien de la production automobile sur le site ou sa ré-industrialisation ».

 

D’autre part, je pense que l’on ne peut pas laisser dire que les salariés de PSA ne souhaitent pas le maintien de leur emploi sur le site d’Aulnay. Il est toujours difficile de s’exprimer à la place des personnes concernées et ce d’autant plus, lorsqu’on ne leur laisse pas d’autres options. Les salarié-es de PSA n’ont pas fait le choix de la fermeture de leur usine, et les 440 salariés recensés qui se sont engagés dans un mouvement de grève pour s’opposer à cette fermeture accréditent cette idée. Ce sont la direction et les actionnaires de PSA qui l’ont décidé.

 

Enfin, au-delà de PSA ce sont les entreprises Presstalis à Bobigny, Air France à Roissy, Delphi à Villepinte, Sanofi à Romainville, Rotos 93 à Blanc Mesnil qui, si on ne fait rien, fermeront leurs portes. Au total c’est la disparition de 15 000 emplois directs ou indirects, sur l’année dans notre département, qui menace la cohésion de la Seine-Saint-Denis.

La saignée de l’emploi est dramatique. Chaque chômeur supplémentaire risque de venir renforcer le nombre de femmes et d’hommes bénéficiaires du RSA. »

 

Voilà ce que je n’ai pas pu dire à mes collègues lors de cette séance du Conseil général. Je le regrette d’autant plus que l’enjeu du SDRIF en Seine-Saint-Denis n’a de sens que si l’emploi est préservé et notamment l’emploi industriel, vecteur de développement économique et territorial essentiel.

 

Je poursuivrais dans d’autres lieux, avec mes amis du Front de Gauche,  avec les signataires syndicalistes et associatifs de « l’appel pour l’emploi », le combat pour le droit à l’emploi pour toutes et tous.

 

Hervé Bramy,

Conseiller général du Blanc-Mesnil

Secrétaire départemental du PCF

Le Blanc-Mesnil, le 31 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires