Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azzédine TAIBI
  • Azzédine TAIBI
  • : Bienvenue sur mon blog. Il vous rendra compte de mon action et de mon engagement en tant qu'élu à la Mairie de Stains et au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il vous informera de mes prises de position et des combats politiques que je mène au quotidien avec et pour les citoyens. Ce blog est aussi l'occasion de recueillir vos remarques et vos propositions pour construire une alternative politique. Alors sans plus tarder, bonne visite et à très bientôt !
  • Contact

Archives

Liste D'articles

Pages

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 12:21
PSA Aulnay : le combat n’est pas terminé !

En juin 2012, Philippe Varin, Président du groupe PSA Peugeot Citroën annonçait la fermeture de l’usine PSA à Aulnay-sous-Bois et promettait de n’envoyer aucun employé au Pôle Emploi.

Or, mille salariés de PSA Aulnay n’ont toujours aucune perspective professionnelle. Pourtant 1500 reclassements internes étaient prévus et 1500 emplois devaient être créés au titre de la ré-industrialisation du site. Qu’en est-il de cette ré-industrialisation du site ? Les mutations sur le site de PSA Poissy, finalement moins nombreux que prévus, se font dans des conditions délétères. Les salariés qui ne « bénéficient » pas de ce plan de reclassement se voient proposer un nouvel emploi à condition de démarrer au bas de l’échelle avec un salaire bien inférieur à celui perçu chez PSA Aulnay.

Cette situation est révoltante et très préoccupante quand on connaît les difficultés de ce département, d’un grand nombre de ses habitants, due notamment à la désindustrialisation massive de ce territoire depuis des décennies. Et les médias d’annoncer froidement la sortie de la dernière voiture produite sur le site d’Aulnay… Dans le même temps, le groupe PSA Peugeot Citroën négocie sans sourciller son entrée dans le capital du constructeur chinois Dongfeng. Pour le plus grand confort de ses actionnaires et au mépris des centaines de millions d’euros versés par l’Etat au constructeur automobile.

Voilà le lourd héritage laissé par des années de politique de casse de l’emploi menée par la droite en France, main dans la main avec l’Europe libérale d’Angela Merkel. PSA Peugeot-Citroën, comme beaucoup d’autres grands groupes, exploite sans complexe les nombreux outils mis à sa disposition pour faire de l’humain la variable d’ajustement de profits toujours plus grands. Nous attendons de l’exécutif du Conseil général et du gouvernement le courage politique nécessaire pour refuser l’hégémonie des directives européennes et du MEDEF, pour sauver l’emploi dans notre pays.

Nous exigeons de nos collègues de la majorité des réponses claires sur la ré-industrialisation du site de PSA à Aulnay-sous-Bois. Stéphane Troussel, Président du Conseil général, clame que son ambition première pour la Seine Saint-Denis est l’emploi. Qu’à cela ne tienne ! Notre groupe est prêt à s’associer à cet engagement à condition de créer des solutions pérennes et adaptées aux réels besoins des habitants. La création d’emplois d’avenir ne peut être à elle seule l’unique solution au chômage dans notre département.

Partager cet article

Repost 0
Published by azzédine TAIBI
commenter cet article

commentaires